Motomarine, jet-ski, scooter de mer...

Motomarine, scooter des mers, jet-ski

 

Une motomarine, aussi nommée scooter des mers et moto aquatique, est un petit véhicule de loisir nautique propulsé par un hydrojet, lui-même actionné par un moteur à combustion. On compte deux variantes de ce véhicule, soit la motomarine à bras où l'utilisateur se tient debout et contrôle l'appareil avec un bras mobile verticalement muni de poignées de contrôle, et la motomarine à selle qui comporte un siège et des guidons similaires à ceux d'une motoneige ou d'une motocyclette. Dans le second cas, le véhicule est en général pour un conducteur et un passager.

La motomarine à bras (Jet à bras)

 

Jet à bras

Jet à bras

La motomarine à bras se différencie de celle à selle par le fait qu’elle est démunie de toutes assises. Son pilote doit se tenir debout, les pieds dans une plate-forme spécifique nommée baquet. Son guidon est monté sur un bras articulé qui l’accompagne dans ses mouvements verticaux. La motomarine à bras est aussi appelée « stand-up ».

Les différentes pratiques de motomarine à bras sont :

  • Free-ride : Pratique de la motomarine à bras ou à selle dans les vagues dans le but d'exécuter des figures lors des sauts.

  • Free-style : Pratique de la motomarine à bras sur eau plate dans laquelle le pilote crée lui-même ses vagues en effectuant des aller-retours et se sert de son sillage pour décoller et exécuter des figures similaires à celles du free-ride. Cette pratique nécessite une grande puissance à bas régime.

  • Vitesse : Course de vitesse exécutée dans un circuit de bouées qui est comparable à une course de Moto GP.

La motomarine à selle (Jet à selle)

 

Jet à selle

Jet à selle

La motomarine à selle, également appelé « scooter des mers » (Europe), est d’un gabarit bien supérieur à la motomarine à bras, elle est munie d’une assise, d’où sa dénomination de motomarine à selle. Elles ont été conçu à l'origine pour transporter deux personnes, mais on en retrouve maintenant de trois et même quatre sièges.

Plaisance

Les motomarines sont agiles, faciles à conduire après un formation appropriée et peu coûteuses. Elles sont devenues populaires auprès des plaisanciers pour faire des balades sur les lacs et rivières. Elles sont assez petites pour être amenées sur place grâce à une remorque tirée par un automobile, mais elles peuvent être louées localement. La version à selle est en général assez puissante pour tirer un skieur.

Réglementation

Du point de vue de la réglementation française, la motomarine est un « véhicule nautique à moteur », utilisable de jour uniquement. Pour le piloter, le permis bateau est obligatoire. Celui-ci est accessible dès 16 ans. Dans les bases agréées, il est possible de naviguer sans permis lors d'initiations ou de randonnées encadrées par des moniteurs diplômés.

Haut de page