Le permis bateau

Le permis bateau

 

En France, un titre de conduite est obligatoire pour piloter un bateau de plaisance à moteur lorsque sa puissance réelle motrice est supérieure à 6 Cv (4,5 kilowatts), Depuis janvier 2008, une réforme a simplifié et rendu plus cohérent les différents permis. Voici un rapide comparatif des 3 titres de plaisance les plus répandus :

 

Permis de conduire les bateaux de plaisance à moteur (option côtière)

Le permis "option côtière" est le plus répandu des Permis de Plaisance. Il autorise la navigation de nuit et ne limite pas la puissance motrice. Il devient donc nécessaire même pour les Scooters de mers et jet-ski dont la puissance est souvent supérieure à 50 cv.

Note : Même si l'éloignement est limité à 6 milles d'un abri, le permis "option côtière" permet dans les faits de naviguer le long de toutes les côtes françaises.

 

Permis de conduire les bateaux de plaisance à moteur (option eaux intérieures)

Le permis "option eaux intérieures" remplace les anciens certificats fluviaux. Il autorise la navigation sur les rivières et plans d'eaux intérieurs pour les bateau dont la longueur est limitée à 20 mètres.

Note :  Il existe une extension "Grande Plaisance Fluvial" sans limite de longueur.

 

Permis de conduire les bateaux de plaisance à moteur (extension hauturière)

L'extension Hauturière est le moins restrictif des Permis de Plaisance Mer. Il autorise la navigation de nuit, ne limite pas la puissance motrice et surtout, à la différence du Permis Côtier, il ne comporte pas de limitation de distance.

Note : Les titulaires de ce permis, soumis à aucune contrainte, peuvent donc envisager de réaliser une traversée de l'Atlantique ou même un tour du monde.

Tableau comparatif des différents Permis Plaisance

 

Tableau comparatif des différents Permis Plaisance

 

Haut de page