La motorisation

La motorisation d'un bateau

 

Il est essentiel de choisir le bon système de propulsion d’un bateau. Le poids du système et sa puissance influent sur les performances du bateau. Si le bateau manque de puissance, le moteur va travailler sans cesse plus fort pour vous livrer des performances que vous trouverez insuffisantes. Par contre, si le bateau est trop puissant, vous risquez de dépasser la vitesse maximale de sécurité pour laquelle le bateau a été conçu.

Choisir le moteur qui convient

 

Choisir la puissance du moteur

 

Pour choisir la puissance qui convient le mieux à votre bateau, vous devez tenir compte du poids et des dimensions du bateau, sans oublier d’inclure le poids des passagers, du carburant et du matériel de bord.

Une bonne façon de procéder consiste à se rapprocher de la puissance maximale pour laquelle le bateau a été homologué.

Le poids du bateau et sa puissance influent sur les performances que vous obtiendrez. Si le bateau manque de puissance, le moteur devra travailler plus fort que prévu, ce qui peut entraîner des frais d’entretien plus élevés. Aussi, le bateau risque de ne pas répondre à vos attentes et pourrait aussi souffrir d’une consommation excessive.

 Par contre, si le bateau est trop puissant, vous risquez de dépasser la vitesse maximale sécuritaire pour laquelle il a été conçu. Vous trouverez chez le détaillant et chez le constructeur la puissance recommandée pour chacun des modèles qu’ils proposent.

Le choix de la carburation

Pour les moteurs à essence, on compte trois types de systèmes d’alimentation en carburant : l’injection directe (DFI), l’injection électronique (EFI) et les carburateurs.

Chaque système présente ses propres particularités et ses propres avantages.

  • Injection directe (DFI): dans un système à injection directe, l’essence est injectée directement dans les cylindres du moteur. On parvient ainsi à contrôler et à réduire la consommation, et à augmenter le taux de compression en fonction des performances générales. La pompe à injection haute pression et les injecteurs constituent les éléments essentiels du système.

  • Injection électronique (EFI): le système d’injection électronique est composé de trois sous-systèmes : l’alimentation en essence, l’admission d’air et la gestion électronique. Le système d’alimentation permet de conserver une pression constante par le biais d’une pompe à essence à commande électronique. Le système d’admission d’air règle la quantité d’air nécessaire à une bonne combustion de l’essence. Enfin, le dispositif de gestion électronique (ECU) pilote le fonctionnement des injecteurs et, par conséquent, la quantité d’air et d’essence à livrer aux cylindres à tout moment.

  • Carburateurs: les moteurs à carburateur existent depuis des décennies. Le carburateur est placé sur le haut du moteur et il contrôle les quantités d’air et d’essence qui sont admises dans le moteur. Ce dispositif mécanique est commandé par le câble d’accélération qui est relié à la manette des gaz dans le poste de commande. Le système d’alimentation par carburateur est entièrement mécanique.

Source: fr.discoverboating.ca

Haut de page