Hivernage

Hivernage

 

Un moteur thermique est coûteux et, comme celui d’une voiture, demande un minimum d’entretien si l'on veut qu’il dure. On peut confier cet entretien à un spécialiste, mais il est possible de la faire soi-même à moindre coût. La meilleure période est justement l’hiver, quand le moteur est à la remise.

Il est très important de bien hiverner son moteur de bateau, si vous ne le faites pas problèmes assurés au printemps à la remise en route. Il faut quand même un minimum de pratique en petite mécanique pour effectuer un hivernage, si vous n'êtes pas bricoleur laissez faire un professionnel.

Préparer votre bateau à moteur à passer l’hiver en toute sécurité

 

Pendant l’hiver, les bateaux restent souvent au port et subissent de multiples agressions (vent, froid, gel, …). Si vous ne voulez pas que votre embarcation se détériore et évitez les grosses réparations dès le retour du printemps, nous vous conseillons de suivre les recommandations suivantes.

Nous vous conseillons de reprendre le guide d’entretien fourni par le fabricant de votre bateau, pour voir si certaines consignes spécifiques sont indiquées.

Si vous avez un bateau équipé d'un moteur in-board (en-bord), vous devez :

 

  • Vidanger l’huile du moteur, pour ainsi retirer les impuretés présentes dans le moteur.

  • Changer le filtre à huile.

  • Rincer le moteur à l’eau claire.

  • Injecter un antigel dans le moteur.

  • Contrôler et changer si nécessaire le liquide de transmission.

  • Enlever les bougies.

Si vous avez un bateau équipé d’un moteur semi hors-bord, vous devez :

  • Inspecter la transmission et enlever tous les débris comme les végétaux.

  • Vidanger le carter.

  • Vérifier les joints d’étanchéité.

  • Laver le moteur à l’eau claire.

  • Contrôler le niveau des liquides des pompes hydrauliques pour la conduite et la levée du pied moteur.

Enfin, si vous avez un bateau équipé d'un moteur hors-bord, vous devez :

  • Laver le moteur à l’eau claire.

  • Evacuer le carburant restant pour éviter le dépôt de poussières.

  • Huiler les pistons.

  • Lubrifier l’arbre à hélice et les parties extérieures du moteur.

Dans tous les cas, pensez à remplir votre réservoir de carburant pour éviter la formation de condensation.

Haut de page